Le Camp des justes
Éditeur
Éditions du Boréal
Date de publication
Collection
Essais et Documents
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Camp des justes

Éditions du Boréal

Essais et Documents

Indisponible
C’est à Camus que Gil Courtemanche emprunte cette idée du « juste » pour
décrire la position qu’il veut être la sienne quand il aborde l’actualité
politique. Le « juste », c’est celui qui fait passer l’humanité avant les
idées, les personnes avant les dogmes, politiques ou autres. C’est la position
la plus pénible, la plus complexe, la plus vulnérable. Car le « juste » se
retrouve avec de curieux compagnons qu’il n’aime pas nécessairement. Puis il
est confronté à la douloureuse question de la responsabilité, de l’intention
criminelle des États ou des acteurs. Après avoir fait une grande carrière de
reporter international et connu un succès mondial avec son roman Un dimanche à
la piscine à Kigali, Gil Courtemanche a tenu une chronique, de 2002 à 2011,
dans les pages du quotidien Le Devoir. Il y traitait de politique québécoise
et canadienne, mais surtout de politique internationale, sujet qui l’a
toujours fasciné. En plus d’un long fragment d’un essai sur lequel Gil
Courtemanche travaillait au moment de sa mort, ce livre reprend les meilleurs
de ces textes, où le chroniqueur se révèle un extraordinaire éveilleur de
consciences et où il donne l’exemple d’une pensée libre, qui pourfend tous les
discours avec lesquels les riches et les puissants justifient les inégalités
scandaleuses qui existent encore parmi les habitants de notre planète.
S'identifier pour envoyer des commentaires.