Catherine de Médicis, la reine de fer
EAN13
9782733911426
ISBN
978-2-7339-1142-6
Éditeur
Grancher
Date de publication
Collection
Témoignages pour l'histoire
Nombre de pages
416
Dimensions
21,5 x 14 x 3,1 cm
Poids
522 g
Langue
français
Code dewey
944
Fiches UNIMARC
S'identifier

Catherine de Médicis

la reine de fer

Autres contributions de

Grancher

Témoignages pour l'histoire

Indisponible
Machiavélique, empoisonneuse, criminelle, responsable du massacre de la Saint-Barthélemy : telle est pour une majorité de Français l'image de Catherine de Médicis. Or celle qui a gouverné la France pendant plus de trente ans, soit directement, soit par l'intermédiaire de ses fils, tous trois rois de France, mérite mieux que cette image caricaturale. Pragmatique et adepte de la négociation, l'éternelle dame en noir fut au contraire une infatigable faiseuse de paix, soucieuse de maintenir la concorde nationale, quitte à apparaître à chacune des factions qui s'entredéchiraient alors - huguenots et ligueurs catholiques - comme une menteuse et une intrigante. Cette femme, dont la vie fut marquée du sceau de la mort - celle de ses parents, celle de son mari, celle de la plupart de ses enfants -, fit tout pour préserver la vie des Français. Elle n'hésita pas à se compromettre afin de maintenir l'équilibre entre des forces antagonistes, décidées à en découdre jusqu'à livrer le pays à feu et à sang. Il fallut pour cela qu'elle se résolve à certaines extrémités : Catherine de Médicis fut une reine de fer. Que fût-il advenu de la France si son bras avait reculé, si sa main avait tremblé ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Le , Salle St Exupéry

Le 19e Salon du Livre d'Histoire de Woippy aura lieu samedi 19 et dimanche 20 novembre 2022 sur le thème "L'an Mille".

Avec Raphaël Dargent
Le , Librairie Hisler-Even

Raphaël Dargent sera présent à la librairie pour la dédicace de ses deux ouvrages "Marie-Antoinette : le procès de la reine" et "Catherine de Médicis : la reine de fer".

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Raphaël Dargent