Conseils de lecture

Le Livre perdu des sortilèges, roman
9,90
par (Libraire)
21 juin 2012

"Au commencement était la peur et le désir"

Ce sous-titre présente à merveille ce roman : l'héroïne a toujours refusé son héritage mais est incroyablement attirée par une mystérieuse découverte et finit par se lancer à la recherche de la vérité.
Alors oui, on y trouve des vampires, des sorcières et autres démons, mais dans une recette originale qui ravira un large public.

A découvrir d'urgence pour les amateurs d'aventure et de mystère!


Rosa candida / roman, roman
par (Libraire)
21 juin 2012

Un petit bout de bonheur

Arnoljotur, 22 ans, jeune papa par accident, décide de quitter le domicile parental pour aller reconstruire le jardin d'un monastère célèbre autrefois pour sa beauté. Quelques jours après son arrivée, il reçoit une lettre de la mère de son enfant lui demandant de prendre en charge leur fille le temps pour elle de finir ses études.
C'est l'apprentissage de la paternité qui commence.
Un récit tendre pour ce candide des temps modernes.


Eux sur la photo
19,50
par (Libraire)
21 juin 2012

Un premier roman bien mené!

Pour connaître l'histoire de sa mère qui est morte quand elle avait 3 ans, Hélène possède trois indices: deux noms et une photo.
En désespoir de cause, elle passe une petite annonce à la recherche d'une personne qui pourrait l'aider à recoller les morceaux.
Stéphane répond.

De photos en archives familiales, le lecteur plonge dans les secrets de famille de ces deux personnages.


Rien ne s'oppose à la nuit
20,00
par (Libraire)
21 juin 2012

Loin des textes nombrilistes, Delphine de Vigan offre une écriture intimiste, tout en pudeur et retenue!

La mère de Delphine de Vigan s'appelait Lucile. Elle est retrouvée morte par sa fille un mercredi matin. Elle s'est suicidée.
Ce livre parle de Lucile: son enfance "idyllique" dans une famille nombreuse pourtant entachée de moments sombres et troublants; sa vie de femme malade; sa relation avec ses filles entre amour et souffrance.
Ce livre parle aussi de Delphine: son enquête pour redécouvrir sa mère; sa perte; sa relation avec sa mère qui varie au gré des crises.


Ce que j'appelle oubli
7,50
par (Libraire)
21 juin 2012

Texte court et impact fort!!!

Inspiré d'un fait divers, ce texte court de Laurent Mauvignier met en avant l'horreur et la violence dont peuvent être capables les hommes.
Un homme rentre dans un magasin, prend une canette de bière dans un rayon, l'ouvre et la boit. Les agents de sécurité le pourchassent...