LAISSER DES TRACES

Laisser des traces

Arnaud Dudek

Anne Carrière

  • par (Libraire)
    10 juillet 2019

    Brillant et diablement efficace !!!
    Maxime Ronet est un jeune loup de la politique très prometteur. Mais un fait divers dramatique va profondément le secouer et l'amener à reconsidérer le monde politique qui est le sien...


  • 7 juin 2019

    https://claraetlesmots.blogspot.com/2019/06/arnaud-dudek-laisser-des-traces.html

    Maxime Ronet a toujours eu l’ambition de faire de la politique avec la volonté de se rendre utile. Un parcours rondement mené l’a conduit à la tête de Nevilly, une commune de près de soixante mille habitants, avec comme objectif de faire mieux que ses prédécesseurs. Depuis son élection, il n’a pas une minute pour lui entre les réunions, les inaugurations, les diverses demandes qu’il veut honorer. Ce jeune maire dynamique et plein d’entrain membre d’un nouveau parti politique s’investit corps et âme. Il se veut droit et serviable, et espère un jour qu’on se souviendra de lui avec reconnaissance.

    Souriant avec le bon petit mot qui va bien, la poignée de main cordiale, il a tout pour réussir jusqu’ à ce qu’il commette un faux pas. Une erreur ou un lapsus ? On ne sait pas trop d’ailleurs. Pour redorer son blason, Maxime met les bouchées doubles jusqu'à ce qu'un dramatique accident survienne. Profondément ébranlé, ce jeune loup de la politique abandonne ses rêves auréolés de vanité et renoue avec ses idéaux sans être naïf. Dénué de ses oripeaux, il nous apparaît plus humain. Plus modeste aussi.
    Sans temps mort avec des pointes d’ironie caustique et cette tendresse infusée par petite touches au détour d’une phrase, ce roman doux-amer et réaliste se croque comme une petite friandise.

    "Laisser des traces. On aimerait tous en laisser. Mais ce qui compte, ce sont les toutes petites traces qu’on peut laisser chez les autres. "


  • par (Libraire)
    22 mai 2019

    Quand la politique est douce

    Un roman prenant, qui très vite vous plonge dans la problématique des petites villes et de leurs maires. Un roman prenant, que l'on dévore sans interruption.


  • par (Libraire)
    16 mai 2019

    Toute ressemblance...

    Une ascension fulgurante dans un mouvement politique qui ne se veut pas un parti, un jeune ambitieux qui à force finit par perdre de vue son idéal ... il y a dans ce roman quelques similitudes avec la vraie vie ! Arnaud Dudek mêle la petite et la grande histoire politique. D'une écriture nerveuse et acérée, il insuffle à son récit une bonne dose de cynisme. On rit jaune parfois, on s'emballe aussi, avec beaucoup d'intérêt, pour les personnages de cette histoire qui n'est, au bout du compte, qu'une fiction... quoique. Toute ressemblance...